Le charisme Passioniste

 

 

La prière et la prédication de la Passion de Jésus-Christ sont les deux grands pôles du charisme passioniste.

Pour la prière, elle occupe Paul durant de longues heures, de nuit comme de jour. A ses débuts au mont Argentario, il écrit: «Mon pauvre esprit est tendu vers la solitude. Bien que je n'aille confesser et catéchiser que le dimanche, j'aimerais être libéré même de cela. Enfin, que s'accomplisse la très sainte volonté de Dieu». Pour préserver sa solitude il développe la direction spirituelle par correspondance, avec une ampleur rarement atteinte avant lui. Mais l'amour se communique même à travers l'encre ; et il dirigera un nombre tout à fait considérable de personnes, et des plus diverses. Paul est un grand mystique ; dès 1720, il atteint aux sommets décrits par ses chers maîtres du Carmel et par st François de Sales.

Son activité de prédicateur sera incroyable et presque incompatible avec ses heures d'adoration silencieuse. Par la force qu'il puise dans la prière du coeur à Coeur avec Jésus il est prêt à incendier les coeurs des hommes de cet amour qui l'habite. La célébrité vient dès sa première mission en 1730. Il faut dire que Paul a reçu un don unique de pénétration des pensées et des coeurs. Sa parole électrise et interpelle chacun en particulier: elle n'a rien d'un discours rhétorique. Les soldats eux-mêmes en étaient frappés. Ainsi, durant la guerre qui éclate entre les troupes autrichiennes et l'armée franco-allemande en 1733, des deux côtés on cessait le feu afin de le laisser passer d'une ligne à l'autre pour aller s'occuper des blessés! C'est aussi le cas des brigands très dangereux qui se convertissent à sa parole et changent de vie. Il faudrait évoquer les nombreux miracles qui accompagnèrent son apostolat, au point qu'on l’a qualifié de «thaumaturge». Sa prédication est continuellement centrée sur la Passion du Christ. Et rien ne saurait rendre «agréable» un tel message, si ce n'est l'amour qu'une méditation assidue de la Passion de Jésus insuffle d'elle-même dans le coeur de chacun !

Outre les trois vœux de chasteté, de pauvreté et d’obéissance, le charisme des passionistes est centré sur leur quatrième voeu: vivre et enseigner la Passion du Christ. On voit bien comment cela concerne à la fois la vie de prière et la vie apostolique. La vie de prière, afin de "se sanctifier" pour pouvoir "sanctifier les autres". Mais au plan de l'apostolat, le charisme des passionistes est incontestablement celui de la prédication populaire centrée sur le mystère pascal. Paul de la Croix écrit dans la règle de 1775: «Comme une des principales fins de notre congrégation est, non seulement de nous adonner à l'oraison (prière) afin de nous unir à Dieu par la charité, mais de conduire aussi notre prochain à cette même union en l'introduisant par une méthode aussi opportune et accessible que possible, nos religieux (...) apprendront aux âmes à méditer sur les mystères, les souffrances et la mort du Christ». Pour éclairer un peu cet "étrange amour" pour le crucifié, citons une des saintes de notre congrégation, sainte Gemma Galgani, qui disait dans l'une de ses extases: « Je te demande continuellement l'amour de la Croix, Jésus, non pas de la tienne, mais de celle qu'il faut que j'embrasse. Je l'aime, je l'aime tant. Jésus c'est sur la croix que j'ai appris à t'aimer».

Comme le souhaitait Paul de la croix, la congrégation Passioniste est présente désormais sur tous les continents: au total dans 53 pays. Elle compte environ 2000 religieux. C’est en Europe cependant que les passionistes sont encore les plus nombreux. La province religieuse française fut la première fondée hors d’Italie au XIXe siècle: ce fut l’oeuvre du bienheureux Dominique Barberi. Passé ensuite en Angleterre, il reçut le cardinal Newman dans l’Église Catholique. Ce célèbre pasteur de l’église anglicane cherchait une preuve de l’existence de la sainteté dans l’Église Catholique. La Providence divine lui présenta ce religieux humble et fervent, entièrement façonné par la méditation de la Passion de Jésus-Christ.

   

© 2013 Congrégation Passioniste

Relais Nazareth, 32 rue du Sacré Coeur, 65100 Lourdes - tel: 05.62.42.11.10